DIM23AVR2017
Rubrique Agenda
 Accueil > Articles > Actualité > Droit de suite

Les suites d ?un évènement anciennement médiatique et à la une des j.t.
Les suites d ?un évènement anciennement médiatique et à la une des j.t.
  • L’amiante à Jussieu
    Que retiendrons-nous de la Présidence de Jacques Chirac à Paris ? Le Musée des Arts Premiers ? Trop modeste. Le Stade de France ? Trop loin. En fait, le plus beau chantier parisien lancé par sa volonté ne se voit pas : il s’agit du désamiantage du campus de Jussieu.
    Que retiendrons-nous de la Présidence de Jacques Chirac à Paris Nous sommes le 14 juillet 1996. Patrick Poivre d'Arvor et Alain Duhamel interrogent le président de la République sur le pessimisme des Français, les affaires politico-financières qui continuent à éclater, les projets de baisse d'impôts, la réforme de (...)
     
  • Jospin trotskiste
    En Juin 2001, le milieu politique et journalistique français bruisse d’aveux : ceux de Lionel Jospin sur son passé trotskiste. Mais derrière le jeu politique, une course médiatique ?
    Nous sommes le 5 juin 2001, vers 15 heures : Le Monde vient de sortir à Paris. À la Une, les révélations d'un ancien militant trotskiste, Boris Fraenkel, concernant le passé trotskiste de Lionel Jospin, qui a adhéré à l'Organisation Communiste Internationaliste au début des années 1960 et jusqu'au début des années 1970. Lors de la séance des questions au gouvernement, le député RPR François Goulard (...)
     
  • Le Général Aussaresses
    Le 3 mai 2001, le Monde publie les bonnes pages de l'ouvrage qu La guerre d'Algérie a bonne presse. Le sujet fait vendre et, en ce mois de mai 2001, la polémique gonfle autour du livre d'un ancien des services spéciaux en Algérie, le général Paul Aussaresses. C'est six mois plus tôt que cet officier supérieur était entré dans l'arène médiatique. Le 23 novembre 2000, il apparaissait aux côtés du général Jacques Massu, dans les colonnes du Monde, afin de témoigner officiellement de l'existence de la torture pendant la guerre d'Algérie. Cet entretien faisait suite à deux (...)
     
  • Tchernobyl
    Voilà un an, la France célébrait les 20 ans de la catastrophe d Voilà un an, la France célébrait les 20 ans de la catastrophe de Tchernobyl. Cela avait commencé par une annonce presque anodine, le 6 avril. Une organisation non gouvernementale, « Médecins pour la prévention de la guerre nucléaire » affirmait que le nombre de victimes de Tchernobyl était largement sous-estimé par l'ONU (10.000 et 50.000 à venir dans les prochaines années contre 4.000 pour l'ONU). Greenpeace Russie y alla aussi de sa critique en soulignant que le rapport établi par l'ONU était destiné à relancer la (...)
     
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site