JEU20JUI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Actualité > Dossiers > Rroms, "Gitans", "Gens du voyage" >

Ouverture du dossier

Ouverture du dossier

Ouverture du dossier
Mis en ligne le lundi 15 décembre 2008 ; mis à jour le jeudi 5 février 2009.

Publié dans le numéro 28 (nov.-déc. 2008)

On dit qu’ils volent nos poules, même si on n’a plus de poules. On dit qu’ils sont sales. On dit qu’ils ont l’air trop pauvres, dans nos sociétés qu’on rêve composées uniquement de riches. On dit qu’ils nous volent. Au mépris de l’avis du Parlement européen, l’Italie a commencé à les ficher, prenant leurs empreintes digitales, et faisant ressurgir le spectre des pires moments du XXe siècle. On dit qu’on n’est pas comme l’Italie. On dit qu’on est le pays des droits de l’homme. On continue de les confondre tous, allègrement : ceux qui vivent dans les bidonvilles, ceux qui sont nomades, ceux qui sont sédentaires. Ceux qui mendient, ceux qui travaillent. On les appelle tantôt Rroms, tantôt Tsiganes, tantôt « gens du voyage ». Sur les routes, ils sont les seuls à avoir tant de panneaux indicateurs à leur usage. Dans le seul but qu’ils rentrent chez eux, faut-il croire. Mais c’est où, au fait, chez eux ? Le Tigre a pris la parole. Pour rappeler que chez eux, c’est ici. Que les discours, les rumeurs et les mythes qui les entourent sont de la même teneur que ceux de l’antisémitisme et du racisme. Que tout le monde semble s’en foutre. Que commencer à s’intéresser à eux, en rappelant qu’un homme est un homme, est peut-être un bon début.

[L’intégralité du dossier (20 pages)peut être téléchargé au format PDF en suivant le lien ci-dessous.]


Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site