JEU20JUI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Year of the pig >

La Vérité est Ailleurs

La Vérité est Ailleurs

La Vérité est Ailleurs
Mis en ligne le samedi 1er mars 2008 ; mis à jour le lundi 17 septembre 2007.

Publié dans le numéro VI (octobre-novembre 2007)

Résumé : Jacques Chirac travaille secrètement pour la Fraternité de la Rose-Croix et a confié à Yoko Ono et au docteur Bob (des « Vétérinaires à l’Hôpital ») un morceau de la matière qui compose les tissus de la Chose de l’Élysée. Selon la prophétie de Christian Rozenkreutz, le combat entre les axes de Washington/Nagybòcsa et de Hollywood/Râmnicu Vâlcea pour la domination du globe est imminent... Chirac saura-t-il détruire la « Chose » ?

« Putain il pisse des cordes... »

Aucun de ses compères sur le tournage de la série Californication ne pouvait deviner que David Duchovny faisait implicitement référence à une chanson de Ween (et la préférée de son épouse Téa) en quittant la scène inhabituellement pluvieuse du plateau. Il se gratta le crâne, fit son habituel sourire de connivence avec personne, et sortit du champ pour lire un fax que lui tendait son assistante personnelle : « RV derrière le Camion Régie. B.K. » Duchovny se retira immédiatement. Derrière le camion, il retrouva l’agent Knowles de la Fraternité de la Rose Croix, avec un borsalino et des lunettes fumées, accompagnée par Sam the Eagle et Link Hogthrob, deux Muppets qui officiaient comme gardes du corps. « Vous devez aider Chirac, Agent Duchovny » lui dit-elle.

- Vous n’êtes pas au courant ? Ils ont fermé les affaires non-classées...

- ... depuis Patriot Act, je sais. Les locaux de Ten Thirteen ont été détruits, et le véritable Chris Carter est détenu à Guantanamo pendant qu’un sosie a été installé dans sa maison de L.A. Mais vous seul savez détruire ce genre de choses, « Spooky »... 

Duchovny soupira et sortit un pétard pré-roulé de la poche gauche de son jean.

- Ce n’est pas sorcier pourtant : il suffit de les enculer si fort que la bite ressort par la bouche, ensuite se faire un nœud au bout du gland, badigeonner leur colonne vertébrale de merde, répandre du beurre cacahuète sur leur visage et de la gelée de groseille dans leurs oreilles ; et elles se dissolvent automatiquement dans un grand Schlurrp de liquide verdâtre...

Beyoncé fit une moue de dégoût et se retourna pour parler en secret avec Sam et Link. C’est alors qu’Elvis apparut et illumina le visage de l’ancien thésard beckettien : « Les choses, David, ne sont rien pour toi avant que tu ne les évalues. Si tu les dis belles, elles sont belles. Si tu les dis moches, elles sont moches. Mais après que tu les aies évaluées, elles ne sont rien non plus. Une bougie allumée en plein jour éclaire-t-elle ? » Beyoncé revint vers lui et lui tendit un rapport du docteur Bob sur la matière qui composait la Chose de l’Élysée.

- Du plastique, mmm... Vous êtes sûre que vous ne voulez pas y aller, vous, Agent Knowles ? Je vous prêtes un vibromasseur si vous voulez...

- Allez aider Chirac, David, conclut Beyoncé. Et ensuite, retournez à la S.F.. Sérieux : les sit-coms déteignent désagréablement sur votre personnalité.

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site