JEU27JUI2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Tigreries > Énigmes >

Crime dans l’au-delà

Crime dans l’au-delà

Crime dans l'au-delà
Mis en ligne le jeudi 8 juillet 2010 ; mis à jour le vendredi 9 juillet 2010.

Publié dans le numéro 10 (19 juin-2 juillet 2010)

L’insécurité aurait-elle gagné le dernier des sanctuaires ? Y a-t-il quelque chose de pourri au royaume des cieux ? A vous de découvrir quel saint ne l’est pas tant que ça, au prix de quelques recherches documentaires.

Au Paradis, les bienheureux mènent une existence calme et recueillie. Chaque saint dispose d’un petit nuage, sur lequel il peut s’adonner aux joies de la méditation, jouer de la harpe ou encore composer quelque psaume. Tout se passait bien jusqu’à ce que Saint Prosper soit victime d’une lâche agression. Une flèche, tirée d’un nuage voisin, est venue décrocher son auréole.

A vous de découvrir l’auteur de cet acte parmi les saints voisins !

 

Organisation des saints

 

Le paradis comprend 366 nuages, un par date de l’année. Sur chaque nuage vivent les saints dont la fête tombe ce jour. Le premier nuage occupé est celui du 2 janvier, que se partagent Saint Basile et Saint Grégoire. Le nuage situé immédiatement à l’est est celui du 3 janvier, domaine de Ste Geneviève, et ainsi de suite jusqu’au 366eme nuage, celui du 31 décembre, où logent St Sylvestre et Ste Sylvie, à l’extrême est du ciel. Chaque nuage mesure douze coudées et est distant de douze coudées de ses voisins immédiats.

 

L’arme du crime

 

La flèche tirée sur Saint Prosper est en bois d’amandier, une variété présente sur tout le pourtour méditerranéen. Sa longueur montre qu’elle a dû être tirée à l’aide d’un arc d’une portée maximale de 160 mètres. Sa fabrication est caractéristique de l’antiquité romaine.

 

Témoins

 

Les saints des nuages environnants ont été interrogés. Aucun n’a vu le coupable en action : sur les nuages où plusieurs saints cohabitent, il est impensable que l’un d’eux ait pu perpétrer cet acte à l’insu de ses compagnons.

Sainte Régine, en revanche, affirme avoir entendu le projectile passer sous ses pieds alors qu’elle lévitait tranquillement au dessus de son nuage.

 

 

Solution

 

 

 

Il faut pour résoudre cette énigme se procurer un calendrier détaillé des saints (http://nominis.cef.fr/contenus/prenom/calendrier/simple/2010/6.html).

 

Saint Prosper est sur le nuage du 25 juin. Une coudée mesure environ 0,45 m , et chaque saint est éloigné de 24 coudées de ses voisins, soit 10,8 m. La porté maximale étant de 160 m, cela correspond à un maximum de 15 saints à l’ouest ou à l’est de la victime. Ce qui nous indique que le nuage du coupable est entre le 10 juin et le 10 juillet.

Sainte Régine, sur le nuage du 16 juin, a entendu la flèche, qui venait donc de l’ouest . Le coupable est situé entre le 10 et le 16 juin.

Il était seul sur son nuage : il ne peut s’agir de St Augustin ou Ste Germaine, qui partagent le nuage du 15.

 

L’arme du crime nous indique que nous cherchons un personnage ayant vécu pendant l’antiquité Romaine, sur les pourtours de la Méditerranée. Une recherche sur les biographies des saints suspects permet de les éliminer tous, à l’exception de Saint Barnabé. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Barnab%C3%A9), qui vécut au 1er siècle à Chypre.

 

C’est donc lui le coupable.

 

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site