VEN20JAN2017
Rubrique Agenda
Accueil > Articles > Actualité > Dossiers > Escrocs et croque-escrocs sur internet >

Le parfait C.V. des veuves et orphelines

Dossier : Escrocs et croque-escrocs sur internet

Le parfait C.V. des veuves et orphelines

Le parfait C.V. des veuves et orphelines
Mis en ligne le lundi 10 septembre 2007 ; mis à jour le mardi 4 mars 2008.

Publié dans le numéro III (juin 2007)

 

Typologie des ressemblances et différences entre mademoiselle Sery Christine, « fille unique du défunt Félix Séry », David William « seul fils unique de Monsieur Duke William », Mary Moses, « fille unique de ses défunts parents », Nadège Guié, « enfant aînée de feu Chef Thomas Guié » et quelques autres... Les éléments-clés de la parfaite lettre de l’escroc sont là. Alors, à vos mouchoirs !

 
 STATUT PROFESSIONNEL DU PÈRE
..................................................................................................................................................

— Grand exportateur de cacao.
— Directeur général d’une société d’extraction d’or et de diamant dans la région de Kanema en Sierra Leone.
— Très riche et négociant de produits agricole à Abidjan, le capital économique de la Côte d’Ivoire.
— Homme d’affaires mais conseiller spécial à la présidence de la République.
— Négociant de cacao et exploitant d’or à Abidjan la capitale économique de la Côte d’Ivoire.
— Grand homme d’affaires et agriculteur de CAFÉ et de CACAO.
— Faisait l’import et l’export de café cacao sur l’Europe.

CIRCONSTANCES DE LA MORT DU PÈRE
..................................................................................................................................................

— Tué par les rebelles qui ont occupé une partie du territoire ivoirien.
— Confondu avec son frère Kouakou Sankoh qui est le député (RUF) du révolutionnaire Foday Sankoh lorsque les forces militaires fidèles au gouvernement d’Ahmed TIJAN KABBAH ont envahi la mine de diamants et d’or le 6 avril 2002.
— Empoisonné à la mort par ses associées d’affaires sur une de leurs promenades d’affaires.
— Assassiné par les rebelles dans l’attaque du 10 septembre 2005 à Biankouman dans la région ouest du pays.
— Empoisonné à la pénurie par ses associés d’affaires au cours de l’un de leurs voyages d’affaires.
— Mort suite à un empoisement fait par ses associés qui pensaient avoir profit de son décès.
— Décédé le 19 septembre 2002 au cours de l’attaque de la rébellion armée. Les affrontements avaient commencé proche de chez nous ; nous habitions près de la résidence du chef de l’État Laurent Gbagbo.

 
BUT DE LA MANŒUVRE
..................................................................................................................................................

— Chercher un partenaire en Europe pour m’aider à faire partir ce argent en Europe et investir là-bas. Et aussi de m’aider à partir en Europe pour continuer mes études et ma vie.
— Refaire ma vie hors de ce pays pour être en sécurité.
— Me permettre de venir chez vous pour suivre mon éducation en m’inscrivant dans une grande ecole de chez vous.
— Transférer l’argent de ce compte dans un compte sûr à l’étranger mais je ne connais personne à l’extérieur.
— Sur la base du droit d’assistance humanitaire, favoriser un véritable partenariat entre nous deux.

 

POURQUOI VOUS ?
..................................................................................................................................................

— Je sais que vous êtes de bonne foi.
— J’ai prié pendant plusieurs jours et après cela j’ai choisi de vous contacter. Je pense que vous êtes digne de la recommandation de ma prière, donc une personne honorable de confiance avec qui je peux faire des affaires. Ainsi je n’ai aucune hésitation à me fier à vous pour des affaires simples et sincères. — Je suis dans le désespoir et mon cœur saigne au moment où je vous fais ce message qui j’espère retiendra votre attention. Croyez-moi je n’ai aucune maîtrise des rouages bancaires et je compte sur vous pour m’aider dans cette tâche qui du reste est dénuée de tout risque. Je voudrais savoir compter sur vos qualités humaines, vertueuses et professionnelles.
— Je veux avant tout vous dire que ce n’est pas une obligation pour vous de répondre favorablement à ma demande car nous ne nous connaissons pas mais c’est le bon DIEU qui a fait notre rencontre.
— J’ai obtenu votre nom sur un site de rencontre sur l’Internet quand je recherchais quelqu’un digne de confiance et fiable pour m’aider à sécuriser mon argent.
— J’ai prié et après des jours de jeûne j’ai choisi votre nom entre d’autres noms qui m’a été donnée par ma sœur comme quelqu’un honorable et je vous fais confiance que je peux faire des affaires avec vous.

 

PHRASES DE CONCLUSION
..................................................................................................................................................

— Cette transaction est 100% légale et sans risque.
— Cordialement et que Dieu le tout puissant vous bénisse !
— Au plaisir de collaborer avec vous.
— Merci et que Dieu vous bénisse énormément !
— Je vous remercie d’avance pour votre aide et DIEU vous remerciera aussi.
— Dès que vous manifesterez le désir de nous aider je vous délivrerai une attestation sur l’honneur pour garantir ma parole et mes engagements à votre égard. Recevez mes salutations les plus sincères. — Fraternellement.
— Enfin j’ai 3 question à vous poser pour une suite favorable a notre requête. 1. est-ce que vous pouvez nous aider à ce problème 2. est-ce qu’on peut compter sur vous 3. on espère que vous avez accepté le pourcentage que nous vous offrons.
— Merci, Que Dieu Vous Bénisse.

 

 

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site