SAM25NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil >

L’ancienne charte du Tigre (2006)

L’ancienne charte du Tigre (2006)

L'ancienne charte du Tigre (2006)
Mis en ligne le samedi 11 décembre 2010.

[Première version de la Charte du Tigre, datant de 2006. L’article original ayant été perdu, il s’agit d’une copie récupérée sur WebArchive, ce qui explique que les liens ne ramènent pas directement aux pages actuelles du site.]

 

 
 

[Ceci est la version 0.2 de la Charte du Tigre, donc non terminée.]

1. Principes rédactionnels.

- Le pseudonymat

- L’actualité culturelle

  • Le Tigre ne recense pas l’actualité culturelle : les sorties de disques, livres, films ou annonces de spectacles ne le concernent pas. Il n’est donc pas utile de lui envoyer des services de presse ou des informations concernant ces domaines.

- Participer au Tigre

  • Le Tigre ne publie pas de nouvelles, poésies, et plus généralement de textes de fiction (hormis commande spécifique).
    La majorité des publications du Tigre sont des commandes du Tigre à des gens dont il apprécie le travail. Néanmoins, Le Tigre reste ouvert à tous et toutes, aussi jeunes, vieux, riches, célèbres ou inconnus soient-ils. Le Tigre est divisé en rubriques précisés. Rendez-vous sur la page Le sommaire du Tigre pour en savoir plus.

2. Principes économiques

- Structure

  • Société
    • Le Tigre est publié par une SARL de presse au capital de 25.000 euros.
  • Actionnariat
    • Les deux fondateurs du journal possèdent 51% des parts et sont donc majoritaires, les 49% restant sont partagés par 21 actionnaires individuels et une structure d’investissement solidaire. Par principe, aucun actionnaire extérieur ne peut détenir plus de 10% des parts.
    • Voici la liste des actionnaires du Tigre :
      • Antonetti Ange-Louis : 2 parts soit 1,89%
      • Bayart-Noé Charlotte : 2 parts soit 1,89%
      • Bertho Michèle : 2 parts soit 1,89%
      • Bianchi Charles : 2 parts soit 1,89%
      • Boulanger Jean-Jacques : 6 parts soit 5,66%
      • Chabosy Laurent : 2 parts soit 1,89%
      • Chambaz Anne : 2 parts soit 1,89%
      • Chevillard Eric : 2 parts soit 1,89%
      • Cigales Concorde : 4 parts soit 3,77% [Pour en savoir plus sur les Cigales, suivre ce lien.]
      • Corcoral Stéphane : 2 parts soit 1,89%
      • De Crécy Nicolas : 2 parts soit 1,89%
      • Delplanque Lionel : 2 parts soit 1,89%
      • Dujol Jean-Benoit : 2 parts soit 1,89%
      • Féret-Fleury Christine : 2 parts soit 1,89%
      • Goémé Christine : 2 parts soit 1,89%
      • Meltz Olivier : 2 parts soit 1,89%
      • Menu Jean-Christophe : 2 parts soit 1,89%
      • Mignot Claude : 2 parts soit 1,89%
      • Morice Claude : 2 parts soit 1,89%
      • Poulain-Dafri Corinne : 2 parts soit 1,89%
      • Ragon Thomas : 2 parts soit 1,89%
      • Schwartz Laurent : 2 parts soit 1,89%
      • Actionnaires sous forme d’apport en industrie :
        • Mandret Luc : : 2 parts soit 1,89%
        • Bianchi Lætitia : 27 parts soit 25,47%
        • Meltz Raphaël : 27 parts soit 25,47%
      • TOTAL : 106 parts
    • Les statuts de la société précisent que :
      Tout actionnaire minoritaire pourra sortir du capital de l’entreprise, à partir de la quatrième année d’existence de l’entreprise. Les fondateurs s’engagent à acheter ou à faire acheter ses parts, sachant que le prix d’une part ne pourra pas être inférieur au ratio «chiffre d’affaire mensuel» sur «nombre total de parts».
      En cas de départ de l’un des deux fondateurs du Tigre pour une des raisons suivantes :
      - création, direction ou rédaction en chef d’un journal diffusé en kiosques en France métropolitaine,
      - utilisation de la marque Le Tigre sous quelque forme que ce soit,
      chaque actionnaire minoritaire aura la possibilité de céder ses parts au fondateur partant à hauteur de cinq fois le ratio précisé au paragraphe précédent.

- Recettes

  • Publicité
    • Le Tigre n’accueille dans ses pages aucune publicité. Cette absence s’étend aux partenariats de toute sorte.
  • Diffusion
    • Le Tigre est diffusé par les NMPP, coopérative d’éditeurs appartenant pour 49% au groupe Hachette. La loi Bichet de 1947 permet à tous les éditeurs d’être diffusé en kiosques, mais les contraintes économiques sont lourdes, notamment à cause des invendus. La marge des NMPP est variable ; elle tourne autour de 55% pour un taux d’invendus de 75%. Mais, s’il y a plus de 85% d’invendus, c’est l’éditeur qui doit de l’argent aux NMPP...
      (Sur l’histoire des NMPP, cf. cette page).
  • Abonnements
    • Il existe trois formules d’abonnements : mensuel par prélèvement automatique, 6 mois, un an. Il est également possible de prendre un abonnement de soutien.
      Formulaire d’abonnement

- Dépenses

  • Matériel
    • Le Tigre est réalisé avec 6 ordinateurs :
      • Trois postes sous Linux (Knoppix 3.7/Debian 3.1) pour la fabrication du journal.
      • Un poste sous WindowsXP pour la fabrication du journal.
      • Un poste sous WindowsXP pour l’administration du journal.
      • Un poste « serveur » sous WindowsMe auquel est relié le scan et l’imprimante.
    • Le Tigre est fabriqué avec des logiciels libres :
      • Le logiciel de mise en page utilisé est Scribus, en version Linux et Windows (1.3.3). Gimp et Openoffice sont également utilisés. Le site internet ainsi que le serveur privé permettant aux responsables de rubrique d’envoyer leurs articles est réalisé avec spip.
Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site