MAR21NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Dernières news >

Le cinquième Tigre

Le cinquième Tigre

Le cinquième Tigre
Mis en ligne le mardi 16 novembre 2010.

Le Tigre a été hebdomadaire en 2006, mensuel en 2007, bimestriel en 2008-2009, quinzomadaire en 2010. Après un numéro intitulé Pourquoi faire un journal ? publié en septembre 2010, Le Tigre a suspendu sa parution.

Le temps de s’interroger. De remettre pas mal de choses en question. De retrouver l’envie de faire un journal. Assez vite, la décision a été prise de continuer (Pourquoi ? Parce que.). Encore fallait-il décider comment.

Non, le nouveau Tigre ne sera pas quotidien (le seul rythme auquel on n’a pas encore touché)... Le cinquième Tigre sera à nouveau mensuel. Un mensuel au format magazine, tout en couleurs, d’environ 80 pages (nombre variable d’un numéro sur l’autre). Il coûtera dans les 5 euros (ce qui permet une conversion automatique pour les abonnés : au lieu d’un numéro à 2,50 euros tous les 15 jours, ce sera un numéro à 5 euros tous les mois). Le premier numéro sortira autour du 15 ou 16 décembre 2010 et sera daté « janvier 2011 ».

Le Tigre sera toujours diffusé en kiosques et en librairies. À la différence de revues comme XXI ou Muze uniquement vendues en librairies (y compris dans certaines maisons de la presse, via le réseau de distribution des livres), Le Tigre assume d’être un projet de presse, en l’occurence un magazine - tout en refusant toujours la présence de la publicité dans ses pages.

Fidèle à son goût pour le secret, son peu d’appétence pour le marketing, et son historique habitude de toujours tout faire dans l’urgence, Le Tigre restera tapi dans l’ombre avant la sortie du premier numéro de cette nouvelle formule. 

Sachez juste que Lætitia Bianchi sera toujours là, que Sylvain Prudhomme nous écrira de Ziguinchor, que l’équipe va s’étoffer largement (et là on garde la surprise), qu’il y aura beaucoup de nouveautés mais qu’on ne perdra pas notre esprit particulier, que cette formule ressemblera à la fusion de tout ce qu’on a essayé de faire jusqu’à présent (parfois maladroitement), et qu’on est très contents.

À bientôt,

Raphaël Meltz

P.S. En attendant, on s’occupe de mettre en ligne pas mal d’articles parus dans le journal ces derniers mois, et on vous rappelle que notre Agenda-Almanach 2011 est en vente en librairies ou sur notre site (voir cette page).

 

 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site