JEU23NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Le Tigre du jour > 005

Autres numéros

Lire le numéro complet
N°005    - 21 FÉV 2007

005


- La fin de l’article sur les murs peints de Sardaigne
- La première apparition de la série « Sous la douche » de Morvandiau
Et ... les griffes du jour :

Consultant privé
mar 20 fév 16h43 |lien|

Dans L’Express du 8 février, on apprend qu’Étienne Mougeotte, n°2 de TF1, a cassé sa tirelire pour faire venir Thierry Lacroix, consultant, lors de la coupe du monde de rugby. Lacroix officie d’habitude sur France Télévision, mais pour 60.000 euros, il a accepté de passer cinq semaines sur la Une. Pourquoi Mougeotte y tenait-il tant ? Réponse de Charles Villeneuve, responsable des sports : « Il n’y a qu’avec lui au micro qu’il comprend les règles ».

...si tu travailles bien, tu gagneras 26 millions d’euros !
mar 20 fév 17h59 |lien|
Suite de l’argumentaire de Florence Parisot : «Je crois que ce qu’il faut surtout expliquer, c’est que chaque lycéen qui a envie de bosser, qui a envie de faire un beau parcours dans certaines écoles de commerce il peut accéder à ce niveau-là, à ce niveau de rémunération. » Ce n’est pas l’inflation monétaire, c’est l’inflation d’arguments.

Immigration
mar 20 fév 18h01 |lien|

«Des chefs-d’œuvres du musée du Quai Branly vivent au Louvre », dit la campagne d’affichage pour faire connaître le Pavillon des Sessions, antenne du Quai Branly au Louvre, qui accueille de manière permanente 120 oeuvres des Arts Premiers. Ainsi, même chez les œuvres d’art, il y a la terre d’accueil et les immigrés...

 

Emigration
mar 20 fév 18h01 |lien|
Pendant ce temps-là, le Musée du Louvre négocie une émigration aux Emirats Arabes Unis, avec les réticences que l’on sait. Le Louvre, émigrer à Abu-Dhabi ? ça se négocie comme le salaire d’un expat’.

Méritocratie
mer 21 fév 17h50 |lien|

Laurence Parisot (MEDEF) s’exprime contre la limitation des très hautes rémunérations des chefs des grandes entreprises (Matins de France-Culture, 14 fév.) : «Tout le monde n’est pas capable de diriger telle ou telle grande entreprise, tout le monde n’est pas capable de faire ce que  Lindsay Owen-Jones [salaire + stock-options : 26 millions d’euros annuels] a fait de L’Oréal ces vingt dernières années. »

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site