MER22NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Le Tigre du jour > 052

Autres numéros

Lire le numéro complet
N°052    - 3 MAI 2007

052

Théorie
Almanach
Et ... les griffes du jour :

Débat 01
jeu 3 mai 00h27 |lien|

Après «bravitude», c’est au tour de Nicolas Sarkozy de créer un néologisme : «périn», pour quelque chose qui peut être pérennisé. Euh... On ne dit pas «pérenne» ?

Débat 02
jeu 3 mai 00h29 |lien|
«Je serai la présidente de ce qui marche», déclare Ségolène Royal, par opposition à un président de ce qui ne marche pas.

Débat 03
jeu 3 mai 00h31 |lien|
«Vos at[taques]... Vos qu[estions]... Vos réponses» Pour attirer les électeurs de François Bayrou, Nicolas Sarkozy a réussi l’exploit de se faire passer pour un bègue qui se soigne.

Débat 04
jeu 3 mai 00h32 |lien|
Une dame a touché un gros chèque, grâce au bouclier fiscal, selon Ségolène Royal. Nicolas Sarkozy n’est pas au courant : il ne lit pas la presse économique, lui.

Débat 05
jeu 3 mai 00h34 |lien|

«François Hollande n’aime pas les riches, qui gagne plus de 4000 euros. Il ne doit donc pas s’aimer lui-même», déclare Nicolas Sarkozy. Ségolène Royal tente de cacher le sourire que cette remarque crée en elle. Qui a dit que ce débat était tendu ? 

Débat 06
jeu 3 mai 00h35 |lien|
On avait pourtant répété partout que les plans de coupe étaient interdits... Et pourtant, vers 23 heures et des poussières, les deux auxiliaires du réalisateur Jérôme Révon devaient être fatigués : Nicolas Sarkozy parle d’immigration ; plan de coupe sur Ségolène Royal. Que fait le CSA ?

Débat 07
jeu 3 mai 00h36 |lien|
Bonne nouvelle pour les femmes sans-papiers qui espèrent être régularisées. Il suffira d’adhérer à l’association Cœur de Femme (si Nicolas Sarkozy est élu, s’entend).

Débat 08
jeu 3 mai 00h38 |lien|
Selon Ségolène Royal, la prochaine République sera «sans doute» la Sixième. Sinon, elle pourrait s’appeler Cinquième-et-demi République.

Débat 09
jeu 3 mai 00h39 |lien|

On savait les règles drastiques en diable. Celles liées au contrôle du temps de parole des deux candidats l’étaient à tel point que l’on apprit que le “bonjour” de Ségolène Royal valait une seconde pour les compteurs tandis que celui de Nicolas Sarkozy comptait pour zéro. Il s’était sans doute entrainé à descendre sous la seconde.

 

Débat 10
jeu 3 mai 00h43 |lien|
« Je propose une révolution pour toutes les femmes puisque les enfants pourront rester à l’étude le soir après l’école et rentrent à la maison les devoirs faits… » déclare Nicolas Sarkzozy. « Que toutes les femmes aient une solution de garde pour leurs enfants » ajoute-t-il ensuite. Et les pères là-dedans ? 

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site