MAR21NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Le Tigre du jour > 065

Autres numéros

Lire le numéro complet
N°065    - 25 MAI 2007

065

Almanachs
Almanachs
Et Ferragus
Et ... les griffes du jour :

Cliquez sur ce lien
jeu 24 mai 21h13 |lien|

On apprend sur le site ecrans.fr que Google va cesser de fournir des publicités (qui lui rapportent pourtant de l’argent) aux «faux sites», sans le moindre contenu, qui ne sont que des attrape-clics. Et ce dès le 1er juin. Mais Google laisse aux entreprises «tout de même le temps de créer un véritable contenu pour échapper au bannissement». Avant, on avait des médias qui cherchaient de la pub. Maintenant, on a de la pub qui cherche un média. On dit merci Google.

Pour vivre heureux...
jeu 24 mai 22h05 |lien|
Suite à la future nomination de Laurent Solly (ex-directeur adjoint de la campagne de Sarkozy) à TF1, Philippe Debruyne, de la CFDT Culture et Communication, a déclaré que cette affaire était «caricaturale et exacerbée», avant de dénoncer «toutes ces amitiés qui se font désormais d’une manière totalement décomplexée et au grand jour». «Tout est permis, il n’y a plus à se cacher». Drôle de riposte, qui laisse entendre qu’il vaut mieux que Sarkozy dîne en privé avec des patrons de chaîne...

...vivons cachés
jeu 24 mai 22h13 |lien|
Quant à François Hollande, il a demandé le vote d’une loi qui fixerait des «règles de déontologie pour éviter la confusion des genres, voire la confusion des personnes». Non seulement on se demande comment la loi fixerait la confusion des personnes (ex-amant d’une future ministre : autorisé ou refusé ?), mais surtout on a connu le PS moins regardant, quand, en 2001-02, Bernard Kouchner était ministre de la santé, cependant que sa femme présentait «France Europe Express».

Un poète pouet-pouet
jeu 24 mai 23h00 |lien|

Belle métaphore de Jean-Claude Gaudin, lors du meeting de l’UMP à Marseille, mercredi. Il a comparé les résultats de la présidentielle, pour l’UMP, à l’obtention de la moitié d’un billet de 500 euros (après le Fouquet’s et le yacht, la présidence modeste continue), et a donc souhaité que sortent des urnes, à l’issue des législatives des 10 et 17 juin, l’autre moitié du billet. Le vote comme distributeur automatique : qui a dit que la politique ne faisait plus rêver ?

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site