LUN20NOV2017
Rubrique Agenda
Accueil > Le Tigre du jour > 077

Autres numéros

Lire le numéro complet
N°077    - 13 JUI 2007

077

Murs peints d’Irlande du Nord (3/5)
Marketing : une femme, une pipe, un pull
Et ... les griffes du jour :

Chiens écrasés
mar 12 jui 16h14 |lien|

Sa compagne ayant percuté mortellement une biche sur la route de Pont-de-Pany, le rédacteur de cette rubrique considère la besogne abattue pour aujourd’hui. On ne va pas non plus finasser sur la nature du gibier. Il y a l’homme d’un côté et l’animal de l’autre. Va enterrer Dufy avec les autres, conclut Clémence d’une voix lasse après avoir une fois de plus reproché à son mari Martin de toujours serrer beaucoup trop les sangles d’anorak de ces petits chéris.

Chiens écrasés
mar 12 jui 16h14 |lien|

Charles Baudelaire n’aimait que les chats et certaines fleurs, on le savait, c’est confirmé : quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle, on déplore la mort par écrasement de trois cent cinquante chiens errants dans le seul Paris. Doublement cabot, Pompon a échappé aux bras de sa maîtresse pour bondir sur la scène où se produisaient, hélas, douze infatigables percussionnistes du Burundi.

Chiens écrasés
mar 12 jui 16h16 |lien|

Chien de gare nouvellement acquis et pleinement conscient de ses responsabilités, Azor se coucha devant la porte de son maître, le docteur Alibert, lequel, en raison d’une épidémie d’angine rouge, reçut ce jour-là cent soixante patients qui bien convenablement s’essuyèrent les pieds avant d’entrer car il pleuvait dehors. • Fin de la belle saison. On quitte les hauts pâturages. Le troupeau dévalant l’alpage écrase sur son passage tous les chiens qui ne sont pas bergers.

Chiens écrasés
mar 12 jui 16h38 |lien|

L’armoire normande en s’abattant écrasa un berger allemand qui n’avait rien à faire là. • Mon vieux Pipo était bien mal en point. Le vétérinaire considéra qu’il valait mieux abréger ses souffrances et j’acquiesçai. Mais je le vis alors qui emplissait d’un liquide létal incolore le réservoir d’une seringue ! Encore un sans doute qui fétichise sa voiture et ne voudrait pas risquer de l’abîmer en aidant à mourir dignement un vieux chien malade. Quelle tristesse !

L’ensemble de ces griffes sont d’Éric Chevillard.

Accueil | Plan | Contacts | RSS | Mailing-list | Ce site